Martin Luther King (2)

 

 

 

Martin Luther King, prédication de 1956, présentée comme une lettre écrite par l’Apôtre Paul aux chrétiens d’Amérique (extraits) :

« Paul, appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, à vous qui êtes en Amérique, grâce et paix de la part de Dieu notre Père, par notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ…
Depuis de nombreuses années j’ai désiré vous voir, ayant entendu tant de choses à votre sujet et au sujet de ce que vous faites. Des nouvelles me sont parvenues concernant les progrès fascinants et étonnants que vous avez accomplis dans le domaine scientifique ».
[…] « Mais Amérique, te considérant de l’extérieur, je me demande si ton progrès moral et spirituel a été proportionnel à ton progrès scientifique. Tu as laissé les moyens matériels qui te permettent de vivre, distancer les fins spirituelles pour lesquelles tu vis.
… Ton génie scientifique a transformé le monde en proximité de voisinage, que ton génie spirituel et mortel a échoué à rendre fraternel».

[…] « Une autre chose me trouble. C’est que vous avez une Eglise blanche et une Eglise noire. Vous avez laissé la ségrégation franchir le seuil de l’Eglise. Comment donc une telle division peut-elle régner au sein du vrai Corps du Christ ?… Si je comprends bien, vous comptez parmi vous des chrétiens qui tentent de justifier la ségrégation par des fondements bibliques. Mes amis, c’est un blasphème qui va à l’encontre de tout ce que proclame la foi chrétienne. Je dois vous répéter ce que j’ai dit à beaucoup de chrétiens auparavant : en Christ, il n’y a plus ni juif, ni grec ; ni esclave, ni homme libre, ni homme ni femme, car tous, nous ne sommes qu’un en Jésus Christ. ».

[…] « Puis-je adresser un mot à ceux qui luttent contre ce mal ? Veillez à toujours combattre avec des méthodes et des armes chrétiennes. Ne succombez jamais à la tentation de l’amertume. Quand vous exigez la justice, veillez à agir dans la dignité et la discipline, avec l’amour pour arme principale. Ne permettez à personne de vous abaisser au point que vous en veniez à le haïr. Evitez toujours la violence. Si au cours de votre lutte vous succombez à la violence, les générations futures subiront les conséquences de la longue nuit désolée de l’amertume, et l’héritage principal que vous léguerez à l’avenir sera un règne éternel de chaos ».

Cf. http://www.protestants.org/fpf/radio/textes/20080406_gelin-r.pdf

 

« S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. » (Jean 15, 20)

 

 

 

Publicités

Une Réponse to “Martin Luther King (2)”

  1. Bonjour Roland,

    Maintenant que tu as inscrit les dates de naissance et de mort de MLK, je m’aperçois qu’il est mort peu avant d’avoir 40 ans… 40 ans ! On rejoint ici ton « billet » sur le peuple hébreu qui a dû attendre 40 ans avant d’arriver à la terre promise…

    Alice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s